banniere LOOF
   

SINGAPURA

Pour ces yeux-là !

D´hier à aujourd´hui

Le Singapura, comme son nom l’indique, est originaire de Singapour. Il vit là-bas à l’état semi-sauvage, se nourrissant la nuit dans les poubelles des restaurants et dormant, le jour, là où il peut ! En 1974, Hal et Tommy Meadows, deux touristes américains, remarquent des ombres nacrées dans les lumières de la nuit asiatique. Séduits, ils ramènent chez eux trois sujets, sans trop de difficultés car le gouvernement de Singapour de l’époque n’était pas encore conscient de la richesse de ce patrimoine national. Lors de leurs premières apparitions aux Etats-Unis, les Singapuras remportent un vif succès. Tord et Susan Svenson reprennent alors le flambeau et obtiennent, en 1984, la reconnaissance de la race par les grandes fédérations félines américaines. En relation avec le Singapura Cat Club local, ils réussissent à importer d’autres chats qui, mariés à des Burmeses, sont à l’origine de presque tous les Singapuras d’aujourd’hui.

Son look

Connu pour être la plus petite race de chat au monde, le Singapura ne peut cependant être réduit à sa petite taille car il est unique par bien des points. Chat tiqueté comme l’Abyssin, il se fait remarquer par sa robe dégradée aux reflets nacrés et ses très grands yeux en forme de noix qui illuminent sa petite tête ronde. Le museau est court et rond, les oreilles plutôt grandes. L’encolure est courte et épaisse. Le corps compact avec une cage thoracique arrondie surprend par sa densité musculaire. Les pattes sont fortes et puissantes à leur naissance et s’affinent jusqu’à de petits pieds ovales. La queue est de taille moyenne. Le fond de robe est de couleur vieil ivoire avec des marques tabby typiques, brun foncé à noires, sur la tête et l’intérieur des pattes. Les yeux, idéalement verts, peuvent être jaunes à noisette. La fourrure, fine et soyeuse, est courte et douce au toucher. Les chatons peuvent avoir une texture plus longue et plus laineuse que les adultes.

Sa compagnie

Le Singapura est un chat vif et agile qui se déplace avec une grande aisance, voire avec une puissance surprenante pour sa taille. Solide, on ne lui connaît pas de maladie particulière. Côté entretien, il fait partie des plus faciles, sa courte fourrure, quasiment autonettoyante, n’exigeant qu’un coup de brosse en caoutchouc pour enlever les poils morts durant la mue saisonnière.


Clubs de race

Avenir Singapura
Président : Monsieur Damien BOURREAU
18 rue de la Falaiserie
91660 MEREVILLE
mob : 06 62 45 38 83
site : http://www.avenirsingapura.com/
Singapuras Partner's Alliance Singapuras
Présidente : Madame Catherine LE TRIONNAIRE
Lieu-dit ROSMARIAN
56550 LOCOAL MENDON
tél : 02 97 56 80 35
mob : 06 14 81 55 79
site : http://singapuraspartners.e-monsite.com/

Pour en savoir plus...

Voir le standard de la race
logo
Voir la fiche de race
(551 Koctets)
fiche de race singapura
Voir les statistiques de la race
graphique

 

Retrouvez cette page via : "Races", "Voir les races", lien vers la race choisie

© LOOF, 2009-2018, tous crédits photos (sauf mention spécifique) www.christophe-hermeline.com

Nous sommes le 23.01.2018