banniere LOOF
   

Un chat de race, pourquoi pas ?

N'avez-vous jamais rêvé de perdre vos doigts dans l'opulente robe d'un Persan, de noyer votre regard dans les yeux bleus d'un Birman ou d'entamer une conversation avec un Siamois bavard ?

  Si vous répondez oui à au moins une de ces questions et que vous vous en posez encore bien d'autres, il est temps pour vous d'entrer dans le monde merveilleux des chats de race !

 

 

Un chat proche de l'homme

Longtemps conservé aux alentours des maisons sans vraiment avoir le droit d'y rentrer pour s'y nourrir et s'y réchauffer, le chat est en train de prendre une place nouvelle dans le cœur de nos contemporains, comme l'atteste son premier rang au palmarès des animaux de compagnie.

Sa taille relativement modérée et son adaptabilité à la vie moderne expliquent sans doute une part de ce succès mais ne suffisent pas. Domestiqué bien après de chien, le chat n'est encore qu'au début de sa relation avec l'homme. Une relation de plus en plus privilégiée qui s'est intensifiée avec la création des premières races félines modernes à la fin du XIXème siècle.
Non seulement les éleveurs se sont mis à sélectionner des chats sur leur morphologie, leur fourrure ou leur couleur, mais ils les ont aussi élevés sans aucun but utilitaire, simplement pour le plaisir de jouir de leur compagnie. Le fruit de cette attention croissante a pu ainsi être récolté. Au fil des générations, s'est effacé ce que certains ont pu qualifier d'indifférence et qui n'était que de la crainte, faisant place à une tendre fidélité et à une confiance nouvelle.

Qu’il soit de race ou non, un chat est toujours beau. Au-delà de l’esthétique, c’est donc le comportement qui fait la vraie différence entre le chat de race, animal sélectionné et socialisé, et le « chat de gouttière », qui réserve parfois de bonnes surprises, mais dont le comportement est moins prédictif.
Le chat est réputé être un animal hautement territorial comme le montrent diverses études de groupes de chats en liberté. Chez le chat de race, bien né et bien élevé, la tendance sociale prend le pas sur les aspects territoriaux.
Ainsi, le chat de race est relativement peu attaché à son environnement et s’adapte très vite en cas de changement de domicile. En revanche, il prend son maître comme point de référence et a un besoin de lien qui s’exprime par la multiplication des interactions avec l’homme. Il répond à son nom, obéit à des ordres simples. Il aime les séances de jeux comme ramener une boulette de papier froissé ou jouer à cache-cache.

Traçabilité et garantie

Choisir un chat de race, c'est choisir la garantie d'un chat qui en grandissant correspondra bien à vos attentes. Pour sélectionner ses reproducteurs, l'éleveur se base sur des critères morphologiques et comportementaux, mais utilise aussi un document très important : le pedigree. Véritable « papiers » du chat, ce document officiel retrace toute la généalogie du chaton sur quatre générations. Y sont inscrits les noms de ses ancêtres, leur race, leur couleur et, le cas échéant, des titres de champions.

Attention : Pour porter le nom de chat de race, un chat né en France doit posséder un pedigree émis par le LOOF, seul livre d'origines félines reconnu par le ministère de l'Agriculture. Sans ce document, un chat, même très proche du standard, ne peut être appelé que « chat d'apparence » en raison de sa ressemblance avec telle ou telle race. Les garanties de traçabilité sont alors nulles, tant du point de vue du comportement que sur ce que le chat pourrait éventuellement transmettre à sa descendance.

Avec les progrès de l'identification par ADN, il est même maintenant possible aux éleveurs qui le désirent de renforcer la traçabilité des renseignements portés sur les pedigrees de leurs chats grâce à des tests ADN de parenté.

 

Retrouvez cette page via : "Choisir votre chaton", "Un chat de race, pourquoi pas ?"

© LOOF, 2009-2016, tous crédits photos (sauf mention spécifique) www.christophe-hermeline.com

Nous sommes le 30.08.2016